Booking.com

Le Mékong fait partie des grands fleuves du monde. Sa longueur est comprise entre 4 350 à 4 909 km, si bien que le fleuve du Mékong traverse de nombreux pays : la Birmanie, le Cambodge, la Chine, le Laos, le Viêt Nam et bien sûr, la Thaïlande.

Depuis toujours, le Mékong a attiré de nombreux peuples, désireux d’être proches d’une source d’eau afin d’irriguer leurs terres. Toutefois, les populations autour du fleuve du Mékong n’ont pas pu se rassembler à cause de son courant important.

Particularités du fleuve du Mékong

Une frontière naturelle

Le fleuve du Mékong est une des frontières naturelles séparant :

  • la Thaïlande au Laos
  • le Cambodge et le Viêt Nam

Des ponts relis plusieurs pays

Les passerelles relient la Thaïlande et le Laos. Appelés les « ponts de l’amitié lao-thaïlandaise, il y en a actuellement 4 : un entre Nong Khai et Vientiane (1994), un autre entre Mukhadan à Savannakhet (2007), un autre entre Nakhon Phanom et Thakhek (2011) et un dernier entre Chiang Rai Houei Sai (2013). D’autres ponts relient le Cambodge et le Laos.

Un lieu de vie pour la population

De nombreuses personnes ont construites leurs habitations près du fleuve et même parfois au-dessus. De même, de nombreux marchés flottant comme celui de Damnoen Saduak, accueillant de nombreux touristes du monde entier venus voir cette spécificité asiatique.

Des nouvelles espèces découvertes

Les scientifiques continuent de trouver de nouvelles espèces là-bas. Depuis 2007, 1 700 nouveaux animaux ont été découverts. Pourtant, les constructions humaines comme les barrages hydroélectriques mettent à mal les espèces du fleuve du Mékong.

Le Comité du Mékong (Mekong River Commission), créé en 1995 par la Cambodge, le Laos, la Thaïlande et le Viêt Nam a pour but de sauvegarder les espèces animales.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here