Booking.com

Ouvert en 1977, le JEATH War Museum est situé dans le centre de Kanchanaburi. Il a été construit en l’honneur des nombreux morts survenus lors de la construction du chemin de fer de la Birmanie.

La voie ferrée Siam-Birmanie en quelques mots

Construit entre 1942 et 1943 pour le Japon, la voie ferrée relie la capitale de la Thaïlande Bangkok à Rangoun, la plus grande ville de la Birmanie. Elle s’étend sur 415 km.

Cette construction a été faite par :

  • 180 000 travailleurs asiatiques
  • 60 000 prisonniers de guerre alliés

Dans des conditions très difficiles. Ils étaient maltraités. Ils avaient peu de nourriture. Ils travaillaient de l’aube jusqu’à la nuit.

À la fin des travaux, plus de 90 000 civils sont morts et 16 000 prisonniers de guerre : 6318 anglais, 2815 australiens, 2490 néerlandais et 356 américains.

Le musée de la guerre de Kanchanaburi

Comme l’indique son nom (Japan, England, America, Australia, Thailand & Holland War Museum), le musée rend hommage aux victimes.

La construction du chemin de fer de la mort

La 1ère partie du musée vous fait découvrir les conditions de vie des prisonniers de guerre. Vous aurez l’occasion de découvrir leurs lieux de vie.

Les huttes de bambou

La 2ème partie du musée vous permettra de retrouver des objets ayant appartenu aux prisonniers comme des armes, des outils, des cartes et également des photos, des dessins et des peintures de leurs portraits.

Le JEATH War Museum : Informations pratiques

  • Ouvert du Mercredi au Dimanche, de 8h30 à 16h00
  • 150 bahts l’entrée

Le saviez-vous ?

Le musée à la particularité de ne pas autoriser les photos touristiques. Paradoxale étant donné que les photos permettraient de perpétuer l’hommage aux victimes du chemin de fer de la mort.

Crédit: Blogspot

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here