Booking.com

Fondé en 1994, le temple des tigres (appelé le Wat Pha Luang Ta Bua par les thaïlandais) se démarque par son caractère atypique.

Situé au nord-ouest de la ville, ce temple n’est pas seulement un lieu de culte du bouddhisme theravâda mais il est également d’un lieu d’élevage d’animaux, et notamment les tigres (et c’est pourquoi les occidentaux le nomment ainsi).

Le Wat Pha Luang Ta Bua

Le temple des tigres est composé de 2 parties. La partie nord du temple est dédiée aux tigres, où vous aurez l’occasion de les croiser et de les nourrir en vous promenant dans la « Tiger Walking Way », de les observer dans le « Tiger Island Area » ou encore dans le « Tiger Canyion » (après-midi).

La partie sud est consacrée au culte bouddhiste. À la Dhammma Plaza, vous pourrez assister aux sermons du Vénérable Luangta Maha Bua, le moine-chef du temple. En allant à l’est, vous y découvrirez des édifices religieux tels que des statues en or de Bouddha et un arbre de la Bodhi.

Il n’est pas rare de voir les moines s’occuper des tigres.

Le temple des tigres

Le temple des tigres : informations pratiques

  • Tarif : 900 bahts par personne
  • Accès de Bangkok, à 3 heures en bus (Southern Bus Terminal) pour 100 bahts.
  • Accès de Kanchanaburi, à 45 minutes en bus (bus n° 8203 de Sai Yok) pour 25 bahts ou à 30 minutes en taxi pour 200-250 baths.

Chaque jour, le Wat Pha Luang Ta Bua accueille jusqu’à 900 touristes attirés par les tigres domestiqués. Certains voyageurs n’hésitent pas à faire le voyage juste pour visiter juste le temple des tigres. Les touristes adorent être pris en photos avec les tigres (1 000 bahts sous forme de dons).

Crédit: WordPress

SHARE
article précédentLe Thalang National Museum à Phuket
article suivantLe Zoo de Phuket
Blogueur - Internet addict - Rêveur - Fan de football - Webmarketer

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here