Booking.com

Le Sak Yant est un art sacré de tatouage répandu dans l’Asie du Sud-Est permettant d’apporter la protection, la chance et la bonne fortune.

Origine du Sak Yant

Cet art serait né il y a plus de 2000 ans mais les premiers documents historiques sur le Sak Yant remonte au XIIème siècle, au Cambodge. À l’époque, les guerriers khmers étaient recouverts de tatouages ​​: têtes, poitrines, bras, doigts, pieds, …

La légende raconte que le roi de l’époque, le roi Jayavarman VII, se serait également également tatouées et que lorsqu’il fut frappé par des flèches au cours d’une bataille, ces dernières auraient rebondi sur son corps.

Depuis toujours, le Sak Yant est étroitement lié aux surnaturels.

Un art magique

Ces tatouages conféreraient de nombreuses vertus à leurs porteurs. Outre la protection, la chance et la bonne fortune, certains d’entre eux favoriseraient le succès, d’autres la force et d’autres la bonne santé.

Signification des principaux tatouages
Tatouage Nom thaïlandais Signification
Ha Taew Ha Taew Apporte le succès et la bonne fortune
Bpanjamukhee Bpanjamukhee Protège des maladies et du danger
Suea Suea Apporte le pouvoir
Yant Chang Yant Chang Apporte la force

Où se faire tatouer en Thaïlande ?

Il existe de nombreux endroits où est pratiqué le Sak Yant. Le plus célèbre d’entre eux reste le Wat Bang Phra à Nakhon Pathom, où a lieu chaque année le festival du tatouage au mois de Mars.

Wat Bang Phra

Source : Site officiel du Wat Bang Phra

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here